Gare aux tiques

Du printemps à l’automne, les tiques sont présentes et actives en forêt. Souvent sans gravité, certaines piqûres peuvent transmettre des maladies comme la maladie de Lyme. Voici quelques gestes essentiels pour éviter de se faire piquer.

Comme dans tous les espaces naturels, la tique est présente en forêt. Seules 10 à 20% des tiques sont infectées par la maladie de Lyme. Il est donc inutile de paniquer mais faisons en sorte d’éviter les piqûres.

Comment éviter les piqures de tiques ?

Pendant la sortie en forêt :

  • Se couvrir les bras et les jambes avec des vêtements longs et des extrémités fermées pour empêcher les tiques de passer sous le tissu.
  • Se protéger la tête est également important car les tiques peuvent tomber des feuilles et des branches et il est compliqué de les détecter dans le cuir chevelu.

Après la sortie en forêt

  • Se déshabiller complètement et laver ses vêtements et sous-vêtements
  • S’inspecter minutieusement, notamment sous les aisselles, dans les plis, le cuir chevelu, derrière les oreilles et le cou.
Recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé. – ©Santé publique France

Que faire si on a été piqué par une tique ?

Si vous repérez une tique, retirez-la avec un tire-tique ou une pince à épiler en vous assurant de retirer la tique en entier. Détruisez la tique et désinfectez la zone de la piqûre. Surveillez cette zone pendant six semaines.

Si une plaque rouge et ronde apparaît dans les 6 semaines suivantes, consultez votre médecin.

Qu’est-ce la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme, se transmet par piqûre. Pour qu’une tique devienne porteuse de la maladie, il faut qu’elle ait elle-même mordu un animal infecté par la « borrelia burgdorferi ». Toutes les tiques ne sont pas infectées.

Site du ministère des Solidarités et de la Santé.